ACTIVITÉS

ACTIVITÉS2021-01-21T15:26:55+00:00

Activités

Tout au long de son histoire, le Réseau a abordé la défense du secteur du liège à partir de multiples axes stratégiques. Dans le but d’offrir une vision globale, nous avons organisé ces informations par annuités :

2018
2017
2016
2015
2014
2013
2012
2011
2010
2009
2008
2007
2006

2018

Le Réseau poursuit son travail de valorisation des territoires liège et de la culture associée à l’activité de ce secteur sur le plan patrimonial, économique et social. À cette fin, ses représentants ont assisté à des événements et des présentations tels que le projet Taps de Finca, des expositions et des conférences dans ses municipalités membres telles que Tordera, Palafrugell ou Llagostera; événements internationaux tels que la Feira Internacional da Cortiça, la Feira de Agosto ou la Biennale du Liège VIVEXPO. Par exemple, à Cassà de la Selva, le Réseau a organisé un débat sur la valorisation de la forêt de chênes-lièges en tant que ressource touristique, comparant et apprenant les expériences touristiques au Portugal et en Espagne.

Ces actions au niveau local ou régional sont très nécessaires puisqu’elles sont en mesure d’atteindre un public spécifique, conscient de l’environnement et ainsi découvrir comment, dans leur activité quotidienne, elles peuvent collaborer et promouvoir une filière respectueuse de l’environnement et qui génère richesse, culture et développement socio-économique dans les territoires où il est implanté.

En ce sens, il convient de souligner au niveau académique, la conférence donnée par RETECORK à la Faculté de Tourisme de Gérone, dans le cadre du Master européen WINTOUR, organisé par la Faculté d’œnologie de l’Université Rovira i Virgili, où 50 étudiants jusqu’à 20 différents pays ont découvert la richesse de cet écosystème méditerranéen unique et ses atouts par rapport au tourisme de nature et à l’oenotourisme.

Bien sûr, tout au long de l’année, le Réseau a continué à travailler pour maintenir et créer des synergies avec le secteur vitivinicole, en attirant d’éventuels financements pour le développement de projets au niveau national et international, et a assisté à toutes sortes d’événements axés sur l’éco design, conférences sur le liège, la bioéconomie et l’adaptation au changement climatique, plus liées au secteur forestier, etc.

2017

En 2017, RETECORK a intensifié son engagement dans la préparation d’une candidature à l’appel Interreg SUDOE, dans le but de présenter un projet de développement touristique des territoires de Liège afin d’étendre les travaux menés sur le territoire espagnol à travers des appels nationaux pour l’ensemble du Réseau. Malheureusement, un consortium stable de partenaires n’a pas pu être formé faute d’engagement d’une entité ou d’une commune française.

D’autre part, le Réseau a poursuivi son travail pour faire connaître le caractère unique du secteur et du matériel en participant à des événements sectoriels au niveau international tels que FICOR, à Coruche, la Fira del Tap, à Cassà de la Selva, la Feira de Agosto, à Grândola, la Feira da Luz / Expomor, à Montemor-o-Novo, ou la Journée Annuelle du Liège, à Vivès, où le Guide de la sylviculture du chêne-liège a été présenté.

De même, RETECORK était présent dans des événements du secteur du vin comme la III édition de la Nuit de l’œnotourisme ou l’inauguration des nouvelles installations de Vins i Licors Grau, afin de renforcer les liens et de chercher un lien direct dans les routes gastronomiques et viticoles avec le secteur liège et renforcer les alliances.

Enfin, à la fin de l’année, la collaboration avec le diplôme en conception de produits de l’Université de Deusto a été établie. Ainsi, après les précédentes conférences de RETECORK et du Institut Català del Suro, les étudiants de ce diplôme ont conçu et développé un produit ou prototype basé sur les différents formats dans lesquels on peut trouver du liège, sous le thème des produits limités à la maison : rideaux technologiques, solutions pour la vaisselle et les récipients à boissons, mobilier d’intérieur et d’extérieur, maisons et jeux pour animaux et même veilleuses et salles de jeux pour les plus petits.

2016

En 2016, le Réseau a participé et assisté à différents événements liés au secteur du liège, vus sous différents angles, mais qui ensemble sont précieux pour faire connaître ce matériau et ses multiples utilisations et potentiels.

Au niveau international, nous soulignons la participation et l’assistance du Réseau à travers son stand promotionnel et son matériel informatif lors de foires sectorielles telles que FICOR, la Foire Internationale du Liège à San Vicente de Alcántara ou à Coruche, Portugal. De même, l’Université d’Évora a organisé le Congrès mondial sur les systèmes silvo-pastoraux et les participants ont pu découvrir de près le paysage en liège de la péninsule ibérique grâce à notre exposition photographique Paysage du Chêne-Liège.

Un autre événement notable est VIVEXPO, qui se tient à Vivès (France) et que chaque édition rassemble des experts d’Algérie, d’Espagne, de France, d’Italie, du Maroc, du Portugal et de Tunisie, et cette année a axé son thème sur ce qu’est l’économie que nous voulons pour nos forêts de chênes-lièges.

En revanche, et en ce qui concerne la promotion touristique des territoires du liège, cette année le lancement de From Bark to Bottle était vital, un projet promu par la fondation américaine Cork Forest Conservation Alliance, avec la collaboration du voyagiste Two Birds One Stone, dont l’objectif est de transférer chaque année 40 visiteurs nord-américains pour faire une immersion dans différents territoires liège de l’Espagne, découvrant ainsi une culture unique et riche. Au cours du mois de juin, les premiers groupes de visiteurs sont arrivés.

De même, à une échelle plus locale, la Route du Liège a été réalisée, qui relie des communes telles que Maureillas-Las Illas, Agullana, Palafrugell et Cassà de la Selva; et parallèlement, dans chacune de ces communes, il existe également une route urbaine du liège pour sensibiliser les visiteurs au patrimoine associé à cette activité.

Concernant le design dans le secteur du liège, le Réseau a participé à l’atelier Eco design et Eco innovation, organisé par l’Institut Català del Suro et avec la collaboration d’AECORK, CUD Zaragoza Université, Inèdit-Innovació SL, Sostenipra, ICTA et l’Université autonome de Barcelone. Des contacts ont également été maintenus avec le domaine des relations internationales et du développement des affaires d’ELSISAVA, l’École universitaire de design et d’ingénierie de Barcelone; et nous soulignons la participation à la remise du Prix de l’Entrepreneuriat – Idées avec Liège, où de nouvelles solutions de construction durable, des objets de décoration, des ustensiles de cuisine, des jouets éducatifs ont été découverts.

Enfin, notre grand allié, le secteur du vin. Dans ce domaine, le Réseau a participé à divers événements tels que le D.O. Empordà, dans le cadre du Festival Vívid; le XXIe Concours de Vin et Cava de Catalogne – Giroví; ou le XIV Symposium de l’Association des Musées du Vin d’Espagne, sous le titre «Aux périphéries du monde du vin».

2015

Au cours de l’année 2015, notamment lors du premier semestre, les efforts du réseau ont surtout porté sur la promotion et à la diffusion du projet CORKLANDTOUR. Cork, Landscape & Tourism. Mise en valeur sociale et touristique des paysages du liège, celui-ci a bénéficié de la collaboration de la Fondation Biodiversité, du Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’Environnement d’Espagne. Parmi les résultats de ce projet, il convient de citer la plateforme en ligne Partez à la découverte des territoires du liège, proposant plus de trente produits touristiques ainsi que les contacts établis avec des voyagistes européens en vue de faire connaître la richesse des paysages des suberaies.

En outre, RETECORK a poursuivi son travail de prospection et de suivi des partenaires. Signalons qu’au mois de mai 2015 se sont déroulées les élections municipales espagnoles. Les représentants du Réseau ont rencontré presque toutes les nouvelles équipes municipales afin de présenter les objectifs de RETECORK et son rôle dans le secteur du liège, mais aussi de créer de futures synergies de collaboration.

Par ailleurs, le Réseau a assisté à des salons, des rencontres professionnelles et des congrès, certains avec des ambitions locales et d’autres à rayonnement international. Il a notamment participé à la IVe Semaine Forestière Méditerranéenne qui s’est déroulée à Barcelone, au FITUR (Salon international du Tourisme de Madrid) ou au Congrès International « O Montado de sobro e o setor corticeiro: uma perspetiva histórica e transdisciplinar » de Ponte de Sor, pour ne citer qu’eux.

Concernant le binôme liège-vin, RETECORK est tout à fait conscient de son grand potentiel et des possibilités de collaboration surtout dans le domaine de la promotion touristique. Ainsi, il est en relation avec des organismes tels que l’Associação de Municípios Portugueses do Vinho, il a suivi attentivement les activités menées dans le cadre de la Cidade Europeia do Vinho, le 2015 Reguengos de Monsaraz. Il a également participé à des activités plus locales comme le concours Giroví.

Il nous faut aussi parler des projets à venir du Réseau : la candidature du projet a avancé, des réunions se sont tenues avec des organismes liés au tourisme tels que INALENTEJO ou la Generalitat de Catalunya. Il a également participé aux rencontres itinérantes sur l’innovation organisées par Réseau Rural National et la Direction générale du Développement rural et de la Politique forestière. Nous pourrions en citer d’autres. Mais le plus important est sans doute sa candidature à l’appel à projets de novembre de l’INTERREG SUDOE.

2014

En 2014, RETECORK n’a pas ménagé ses efforts pour faire vivre le projet CORKLANDTOUR. Cork, Landscape & Tourism. Mise en valeur sociale et touristique des paysages subéricoles. Celui-ci a par ailleurs reçu le soutien de la Fondation Biodiversité du Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’Environnement.

Sachant qu’il s’agit d’un projet de portée nationale, les actions menées l’ont été en Espagne uniquement. Cependant, le réseau a continué à œuvrer pour le bien commun notamment en prospectant de nouveaux adhérents et en participant à des salons et à des événements, à des présentations dans d’autres pays membres : Portugal, Italie et France.

Signalons que dans les années à venir le réseau souhaite étendre le travail réalisé en Espagne aux autres territoires du chêne-liège d’Europe.

Veuillez trouver ci-dessous les activités réalisées dans le cadre des lignes stratégiques du projet. N’hésitez pas à visiter Partez à la découverte des territoires du liège pour en savoir plus.

Analyse de la situation de départ : identification des ressources et équipements touristiques potentiels.

Grâce à ses projets précédents, RETECORK disposait déjà de l’information générale sur les communes membres du réseau ainsi que d’un inventaire de tous les espaces naturels protégés d’Espagne et d’une courte fiche descriptive des musées et centres d’interprétation consacrés au liège ou qui accueillent un espace dédié à cette culture.

Pour répondre à l’objectif du projet CORKLANDTOUR qui consiste à présenter les principales caractéristiques et les éléments pouvant intéresser les touristes des territoires de liège participant à ce projet, nous avons eu recours à l’information en question pour constituer la base documentaire. Puis, nous avons organisé, mis à jour les données et les avons synthétisées afin que le résultat en s’adaptant aux formats touristiques prévus, soit attrayant et facile à lire.

Aujourd’hui, nous disposons des fiches de 16 communes, de 24 espaces naturels protégés et de 7 musées et centres d’interprétation.

Rencontres et présentations de sensibilisation, formation des acteurs touristiques et autres acteurs présents sur les territoires du chêne-liège.

Tout au long du projet CORKLANDTOUR, nous avons participé à plusieurs événements et réunions. Ils ont permis de présenter le projet en tant que tel et d’informer les acteurs touristiques et autres acteurs présents sur les territoires du liège, de son évolution et des résultats.

Citons par exemple la participation à la Conférence internationale Subéraies et secteur du liège, organisée par la Fondation Biodiversité ; à la présentation de Jerez, ville européenne du vin ; à la rencontre consacrée à l’œnotourisme Portugal/Brésil à Lisbonne ; ou encore au Congrès international du tourisme rural et du tourisme vert qui s’est déroulé à Grenade.

Actions de soutien à la création de produit touristique sur les différents territoires du chêne-liège.

L’objectif de cette action est de s’assurer que les acteurs touristiques des territoires concernés connaissent le projet et s’y impliquent en créant un produit spécifique. C’est dans ce but que des ateliers ont été réalisés auprès de chefs d’entreprises du secteur de l’hôtellerie, de la restauration, des activités de loisirs, entre autres, afin de les accompagner dans la mise en place d’un produit touristique final susceptible d’intéresser le marché national et européen.

Mise en place d’une campagne de promotion de l’offre touristique autour du liège.

Il s’agit de l’une des activités fondamentales du projet CORKLANDTOUR. Son objectif est la mise en place d’une plateforme de promotion touristique des régions du chêne-liège.

Le système de promotion qui en découle repose sur l’édition de matériel offline de contact avec des opérateurs et des professionnels, la publication de brochures à distribuer auprès du public cible et la création d’une plateforme proposant des informations utiles pour le grand public mais aussi pour les professionnels du tourisme.

Des relations ont ainsi pu être établies avec des professionnels du secteur touristique, publics et privés, dans plusieurs pays : Espagne, France, Royaume-Uni, Allemagne, Pays-Bas et Belgique. Ils ont pu bénéficier d’une présentation détaillée des territoires du chêne-liège.

Matériel de promotion dans le cadre du projet CORKLANDTOUR.

Afin d’atteindre ses publics cibles (opérateurs touristiques nationaux et européens, médias spécialisés, acteurs publics et privés du tourisme, visiteurs potentiels), le réseau a élaboré un ensemble d’éléments de diffusion et de promotion sur les régions subéricoles et sur le projet lui-même. Ils sont presque tous disponibles dans 7 langues : dossier professionnel et brochure d’information, clé USB, communiqués de presse et la nouvelle plateforme en ligne, son produit principal.

2013

En 2013, le Réseau a poursuivi le recrutement de membres et la réalisation de contacts institutionnels. Il convient de souligner l’importance de ce travail, sachant que mi-avril, ses autorités ont connu les changements suivants : la présidence est revenue à la commune de Coruche (Portugal) et celle de l’assemblée générale à San Vicente de Alcántara (Espagne).

Parmi les contacts réalisés, signalons deux réunions avec le Département de l’Environnement de la Junta d’Andalousie, afin de mieux faire connaissance et d’évoquer d’éventuelles futures collaborations ; la rencontre avec le Dr. Martí Boada, membre du Comité d’évaluation des réserves de la biosphère de l’UNESCO – RETECORK souhaite que cette institution déclare les subéraies, Patrimoine de l’Humanité — ; et la participation, en tant que représentant du projet CORKLANDTOUR. CORK, LANDSCAPE & TOURISM, à la présentation de projets sélectionnés par la Fondation Biodiversité lors de sa prochaine session qui se déroulera en 2014.

En 2013, par le biais du projet Territoires du Liège cofinancé par le Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de l’Environnement, et le FEADER, RETECORK a participé à plusieurs événements organisés dans les régions subéricoles d’Espagne.

Signalons aussi la réalisation d’ateliers participatifs dans plusieurs communes subéricoles qui visaient à trouver avec les acteurs sociaux, économiques et l’administration, de nouvelles pistes de travail pour une exploitation durable des régions subéricoles, notamment, le tourisme vert.

Le Réseau a par ailleurs participé à des journées telles que La Mujer y el Corcho : asignatura pendiente à San José del Valle, Corcho Virgen del Alcornocal à Cortes de la Frontera, les V Jornadas Gastronómicas y Agroalimentarias « Parque Natural Tajo Internacional », et il a assisté au I Congreso Ibérico de la Dehesa y el Montado à Badajoz, entre autres. Soulignons également la participation de RETECORK à l’organisation de la IIe Rencontre des Musées et Centres d’Interprétation Subéricoles et à la XI Festa de la Pela de Llofriu, Palafrugell.

Enfin, en marge du projet Territoires du Liège, le réseau a assisté à des événements au Portugal et en France et à la IIIe Semaine Forestière Méditerranéenne de Tlemcen, Algérie.

Cette année, RETECORK a collaboré avec plusieurs organismes pour la promotion des campagnes en faveur du bouchon de liège et du recyclage des bouchons de liège. Cette collaboration s’est construite autour de la signature d’accords, notamment avec les caves Vallformosa, la fondation VIMAR ou CETEX, la confédération des entreprises du tourisme d’Estrémadure ; ou par le biais de sa présence à des salons et des événements comme ENOMAQ à Saragosse et la clôture de la campagne El corcho preserva lo bueno à Madrid.

Par ailleurs, pendant cette même période, le travail d’édition et de mise à jour de matériel de diffusion s’est poursuivi : manuel de création de produit touristique en territoires du liège, brochure Young Cork Design, dépliant Municipios Corcheros, catalogue Más allá del tapón ou l’histoire El extraño caso del alcornocal misterioso; sans oublier une série d’études et de rapports plus techniques.

2012

Courant 2012 et à la suite des changements résultant des dernières élections générales, la tâche du Réseau a été intensifiée afin de recomposer les alliances politiques et pour que les organismes gouvernementaux connaissent et prennent en compte les territoires du liège.

En plus des rencontres et des réunions avec des députés et des sénateurs sur le plan national et du contact direct avec des entités du secteur ou ayant des liens avec celui-ci, soulignons deux rencontres et la répercussion qu’elles peuvent avoir au niveau européen : la première a eu lieu avec Mme Joana Agudo, membre du Comité économique et social européen (CESE), qui a indiqué que cet organe est en train d’examiner la documentation concernant la décision que doivent adopter le Parlement européen et le Conseil au sujet des nouveaux usages de la terre et ses émissions, et que pour l’instant la subéraie ne figure pas comme un écosystème précis, ce qui laisse au Réseau une ligne de travail à suivre. La seconde a eu lieu avec M. Ramon Tremosa, eurodéputé, qui a exprimé sa disponibilité et son engagement à l’égard du secteur tout en invitant les personnes présentes à la réunion à établir une étroite collaboration et à travailler ensemble.

Cette année, le fait le plus marquant quant à la relation avec d’autres associations ou entreprises a été la convention de collaboration signée entre RETECORK, Miquel Alimentació Grup et ICTA. Grâce à une initiative prise par le groupe Miquel Alimentació, il a été possible de lancer une campagne de recyclage des bouchons de liège au niveau national et aussi de réaliser cinq actions sylvicoles dans certaines subéraies du territoire espagnol.

Outre la participation du Réseau à des séminaires, journées, évènements médiatiques… soulignons la réalisation de la deuxième édition du CorkLab, atelier de formation dans le cadre du master en design et architecture d’ELISAVA ainsi que la présentation de la publication CorkLab 2011 à la Pedrera de Barcelone.

RETECORK a poursuivi sa tâche concernant la réalisation d’études et de rapports ainsi que la promotion des campagnes pour le bouchon de liège ; à signaler, notamment, sa présence à FITUR 2012 par le biais du projet Territoires du liège, ainsi qu’à d’autres évènements à l’échelle internationale.

Cette dernière année, RETECORK a continué son travail d’édition et de mise à jour constante du matériel lié au Réseau, des campagnes de promotion pour le bouchon de liège, de l’exposition itinérante et du catalogue Paysage du liège. Méditerranéen. Divers, ainsi que de la publication CorkLab, des expériences en design et architecture avec le liège et de son propre site web.

2011

Courant 2011, RETECORK a été en contact avec des représentants des différents groupes politiques du Parlement espagnol, du Parlement européen, du Parlement catalan et du Parlement andalou.

Parmi les évènements les plus significatifs, pour le secteur liège et pour le Réseau en particulier, de cette activité permanente de contact avec des représentants politiques, il y en a trois qu’il y a lieu de souligner : la rencontre à Coruche, dans le cadre de FICOR, avec des représentants de la Commission d’agriculture et de l’environnement du Parlement européen ; l’entretien entre M. André Bordaneil, maire de Maureillas-las-Illas, et Mme Sanchez Schmid, députée du Parlement européen ; ainsi que les propositions de résolution et d’amendements sur le secteur liège approuvées par la Commission d’entreprise et d’emploi du Parlement catalan.

RETECORK a maintenu le contact et a collaboré avec des entreprises et des associations de nature très diverse telles que RECEVIN (Réseau européen des villes du vin), la DO Ribera del Guadiana (Appellation d’origine), l’université d’Extrémadure ou le Groupe de surfaces commerciales Miquel Alimentació. La plupart de ces contacts se sont matérialisés par l’établissement d’un lien de travail et l’engagement de ces entités pour le liège.

Soulignons également l’organisation et la participation du Réseau à des salons et expositions, des journées, des conférences… au niveau national et international, ceci ayant permis d’obtenir une bonne notoriété dans les médias.

Au cours de l’année 2011, on a continué à soutenir les campagnes pour la promotion des bouteilles de vin bouchées avec du liège et le recyclage des bouchons. On a également réalisé plusieurs études et rapports, tout ceci par le biais du projet pilote Territoires du liège, cofinancé par le ministère de l’Environnement et du Milieu rural et marin et par le FEADER.

Dans le cadre du projet RETECORK, Réseau européen des territoires du liège, un instrument pour le développement durable dans les zones rurales, qui a pris fin le 31 janvier 2011 et a bénéficié de la collaboration de la Fondation Biodiversité, on a travaillé au design et à l’édition du nouveau matériel de RETECORK et des campagnes en cours.

Par ailleurs, par l’intermédiaire du projet Territoires du liège, on a également mis au point du matériel graphique pour le Réseau.

2010

En 2010, RETECORK a maintenu des contacts avec des représentants des différents groupes politiques au niveau de l’État et a présenté le réseau à travers des réunions et des comparutions devant le ministère de l’Industrie, du Tourisme et du Commerce, le ministère de la Science et de l’Innovation, la Commission de l’environnement, de l’agriculture et de la pêche du Sénat, du Département de l’Environnement et du Logement de la Generalitat de Catalogne, etc. D’autre part, il progresse dans la préparation du projet pilote Territoires du Liège et maintient le contact grâce à des visites avec les municipalités et les entités membres de RETECORK et d’éventuelles nouvelles incorporations au Réseau.

Il est présenté à des entreprises et associations telles que Cavas Recaredo, Cavas Vilarnau, l’appellation d’origine Empordà, l’Association des marchands de Sant Celoni, l’Union des associations de sommeliers espagnols, l’Académie des sommeliers et les maîtres sommeliers d’Espagne, etc. Il est à noter que la plupart de ces contacts ont servi à établir un lien étroit et l’engagement de ces entités avec le liège. D’autre part, le Réseau a assisté et participé à des événements tels que des tables rondes, des conférences, des présentations aux niveaux national et international et a renforcé ses relations avec les médias spécialisés dans le tourisme, l’environnement et le liège.

Toujours des vins avec bouchon de liège et de RECICORK, recyclage naturel, les deux campagnes que le Réseau promeut ont été mises en œuvre dans des municipalités telles que Pals, Eslida, San Vicente de Alcántara, Palafrugell, Los Barrios, Sant Celoni, Navahermosa, Muelas del Pan… et des entreprises tels que Vins i Licors Grau et l’hôtel Novotel ont rejoint les campagnes.

Dans le cadre du projet RETECORK, Réseau européen de territoires du liège, un instrument pour le développement durable dans les zones rurales, qui a reçu la collaboration de la Fondation Biodiversité, des travaux ont été menés sur la conception et l’édition de nouveaux matériels de RETECORK et les campagnes qui sont en cours.

2009

Tout au long de 2009, l’interaction de RETECORK avec les représentants des différents groupes politiques au niveau du Parlement espagnol, du Parlement européen et du Parlement de Catalogne s’est intensifiée, et le Réseau a été présenté à la Commission de l’industrie du Sénat espagnol et au Congrès. Ces présentations sont également répétées au niveau international, comme au Sénat d’Italie, à la Commission permanente d’Agricoltura e Produzione Agroalimantare.

Vins i Licors Grau s’engage dans le bouchon de liège en signant un accord de collaboration avec RETECORK et l’Institut Català del Suro.

Le Réseau édite un stand corporatif à disposition des membres et participe à des événements nationaux et internationaux tels que FILDA et FICOR au Portugal, VINITALY en Italie, Al Gusto à Bilbao et à travers des conférences ou des tables rondes au Congrès ibérique de biologie et société à Badajoz ou à la rencontre des espaces naturels du Liège à Palafrugell.

D’autre part, la notification est reçue que la Fondation Biodiversité approuve le projet RETECORK, Réseau européen de territoires du liège, un instrument pour le développement durable dans les zones rurales.

2008

Le Réseau est présenté à des organismes et des entités dans le cadre de visites effectuées aux communes. Des contacts sont établis avec des parlementaires espagnols et la participation à des programmes européens est amorcée. On assiste, par ailleurs, au développement institutionnel de l’image de RETECORK ; à noter aussi l’attribution d’aide de la Diputació de Girona (Conseil Général de Gérone) destinée à la réalisation de campagnes pilotes de promotion des vins bouchés au liège et pour le recyclage des bouchons.

Au cours de l’année 2008, RETECORK participe en France à VIVEXPO ainsi qu’au Seminario sul Sughero en Italie.

2007

Le Réseau Européen des Territoires du Liège – RETECORK, composé au départ de 23 associés en Espagne, au Portugal, en Italie et en France, est constitué. Le Réseau est créé dans le but de devenir, en s’appuyant sur l’administration locale et en vue du développement économique et social des localités, une plateforme destinée à la connaissance, la promotion et le développement de la culture du liège, comptant des représentants des communautés traditionnellement liées à la production, transformation et commercialisation du liège.

2006

La première rencontre des territoires du liège, qui a rassemblé 46 participants et 11 exposants, a lieu en octobre 2006. La Charte de Palafrugell, promouvant la constitution d’une Association de collectivités du liège au niveau européen, est approuvée.